RESUME - Conseil de gestion mai 2012

Aller en bas

RESUME - Conseil de gestion mai 2012

Message  Masmoudi Ines le Jeu 10 Mai - 12:06

Conseil de Gestion de l'UFR de Médecine du
mercredi 09 mai 2012 - RESUME D'ANTOINE MARTIN (DCEM1) désolée j'étais de garde



0 - Informations générales

Lygie Léraillé, notre Directrice Administrative recevra cette semaine la médaille d'honneur de l'UPJV.
Nous lui adressons nos félicitations.

La période des élections présidentielles nationales se termine, la pouvoir va changer, ce qui signifie
que les institutions vont être "paralysées" pendant quelques temps, notamment l'ARS, avec laquelle
un certain nombre de questions de 2ème et 3ème cycle sont à l'étude actuellement.

Cette semaine, une délégation de l'UFR, comprenant deux étudiants, ira inciter les MG à devenir
maîtres de stages, lors d'un rassemblement de l'UPRS (Union Régionale des Professionnels de Santé).

En D4, beaucoup d'étudiants ne sont pas venus aux examens, vraisemblablement par stratégie, pour
pouvoir redoubler la D4 avant les ECN.

1 - Création d'un DIU "Gestion des risques en établissements de soin"
Ce DIU concerne les UFR d'Amiens et de Lille, qui ont toutes deux une certaine expérience dans le
domaine de formation visé. L'offre est faible en France.

Approuvé à l'unanimité.

2 - Révision des effectifs hospitalo-universitaires pour l'année 2013
En raison d'un calendrier plus large que prévu du côté du Ministère, ce point est reporté au CG
prochain.

3 - Résultats de l'évaluation des masters du 2IS
Frédéric Telliez, Directeur du 2IS, présente les résultats de l'évaluation menée par le Service
Universitaire de Pédagogie, en avril 2011. Cette évaluation a été réalisée sur les Masters 1 et 2, pour
les mentions "Management de la Santé, de la Sécurité et de l'Environnement au Travail" (MSSET) et

"Ingénierie de la Rééducation, du Handicap et de la Performance Motrice" (IRHPM-Kiné). La mention
"Physiopathologie Humaine, Explorations Fonctionnelles et Imagerie" (PHEFI) n'a pas été évalué, les
étudiants (dont une très grande majorité des étudiants de L2-D1 médecine) n'ont pas reçu le
questionnaire, ce que nous ne nous expliquons pas. D'autres étudiants n'ont pas eu l'occasion de
répondre à cette enquête, puisqu'ils étaient déjà partis en stages.

En IRHPM-Kiné, plusieurs points négatifs ont été mis en évidence, tels que la communication,
l'information, l'organisation des études, l'articulation entre les deux années de Master. L'équipe de
direction du 2IS se dit au courant de ces problèmes, et y travaille déjà.

Daniel Le Gars (DLG) rappelle que les étudiants de P2/L2 sont incités fortement en début d'année à
s'inscrire au M1 PHEFI, qu'on leur vend comme le seul moyen de faire carrière à l'hôpital, alors que
tous n'ont pas la puissance de travail nécessaire. Il faut aux étudiants une information honnête, pour
la lisibilité de la formation.

Les mémoires soutenus ne représentent pas la moitié des inscrits. Parallèlement, les terrains de
stage sont difficile à trouver.

DLG propose l'idée d'une barre à l'entrée du M1 pour les étudiants du cursus médecine : accepter les
étudiants ayant eu plus de 12/20 en PACES, et pour les autres, faire passer des entretiens de
motivation, pour orienter les étudiants qui n'auraient pas la motivation ni la capacité de suivre la
formation vers les UE d'optionnels classiques.

4 - Présentation du projet SimU Santé

Christine Ammirati présente le projet SimU Santé au Conseil.

Ce projet a été l'un des lauréats d'un appel à projet national, et à reçu une enveloppe de 8,5 millions
d'euros, pour couvrir les dépenses d'achats de matériels pour le prochain centre de simulation et de
pédagogie active.

L'objectif de ce centre est de rassembler en un endroit unique des outils de formation innovants,
pour un travail de formation dans un cadre de multidisciplinarité, comprenant les nouveaux métiers
de la santé.

Le projet est de reproduire les locaux qu'on rencontre dans la vie professionnelle : chambres
d'hôpital, bloc opératoires, salles d'urgences, salles de naissance, cabinets de consultation, domicile…
Des jeux de rôles, des mises en situations, permettront aux professionnels en devenir de s'entrainer,
en compagnie d'autres disciplines : dans un bloc opératoire, pourront se mettre en situation un
interne de chirurgie, un interne d'anesthésie, un étudiant infirmier, un IBODE… "Apprendre ensemble
pour travailler ensemble après" (DLG)

Pour ces jeux de rôles, une collaboration avec l'UFR d'arts dramatiques est envisagée, tout comme
avec des troupes de théâtre, tous brieffés à l'avance par des associations de patients : c'est le
principe du "patient standardisé" (Dr Howard Barrows, 1963). Les étudiants pourront s'entrainer aux
annonces de diagnostics graves (déjà mis en place en D1 à Nancy).

Un système de captation vidéo permettra aux étudiants faisant la simulation d'être seuls dans la
pièce reconstituée, avec le patient standardisé ou avec le mannequin (situations d'urgences…), pour
ensuite réaliser un débriefing avec d'autres étudiants et les tuteurs dans une salle dédiée. La mise en
situation est l'alibi du débriefing, qui, à la fois technique et comportemental, permet vraiment de
progresser.

"Jamais la première fois sur un vrai patient" pour les gestes à risque.

Les consoles numériques permettront d'inclure la composante des imageries dans les mises en
situation, et permettront d'accueillir les étudiants manipulateurs radio. On peut aussi imaginer des
enseignements en 3D, des learning-games (ou serious-games)…

"Il n'y a pas de e-learning sans tuteur : ce qui tue le e-learning est l'illusion de croire qu'on peut se
former tout seul."

Tous ces moyens de formations innovantes pourront faire l'objet de recherches, d'expérimentations,
et de publications dans le domaine des sciences de l'éducation.

Ce centre sera utilisable par les associations de patients, et pour les aidants (proches d'un malade
rentrant à domicile mais nécessitant des soins quotidiens). Il pourra enfin être le lieu de rencontres
entre les associations de patients et les médecins en devenir.

Les collaborateurs du centre pour l'aspect pédagogique seront l'Université Paris XIII, l'Institut Faire
Faces (IFF), et l'Université de Lille. Un DIU sera mis en place, s'intitulant "DIU de Pédagogie active et
Simulation". Il sera présenté au CG prochain.

Ce centre sera évalué dès son démarrage, sur l'aspect des méthodes, de la pédagogie, de
l'organisation des moyens… afin de contrôler dès le départ son efficience.

Le centre sera aménagé dans l'actuelle blanchisserie du CHU sud, qui va déménager prochainement.
La Région appuie le projet et s'est engagée à financer la réhabilitation du bâtiment. Il devrait pouvoir
ouvrir en 2014. L'objectif étant de synchroniser l'ouverture du monosite du CHU avec l'arrivée des
étudiants du deuxième cycle au campus Santé.

Ce projet a provoqué une certaine jalousie des autres UFR qui avaient présenté des projets du même
ordre (Lille, Paris V, Nice…). Il est donc nécessaire de faire démarrer ce projet le plus rapidement
possible, et de lui donner de la visibilité, pour justifier notre dotation notamment. Dans quelques
temps, les laboratoires du CHU vont déménager, laissant des locaux disponibles aux matériels déjà
financés par l'appel à projet, que nous pourrons mettre en fonctionnement avant même l'ouverture
du centre définitif.

Il est donc réellement nécessaire que l'UPJV, qui s'est ralliée tard au projet, qui fut porté par le CHU
exclusivement, le soutienne activement, pour en faire un grand centre, qui est dores et déjà envié et
observé par toutes les autres UFR de France. SimU Santé a vocation à devenir le point fort du campus
santé, le centre de gravité entre le campus et le CHU. Amiens est de plus en plus leader dans le
domaine de la pédagogie active.

5 - Cotisation
La Conférence Internationale des Doyens de Médecine et Ecoles de Médecine Francophones
(CIDMEF) demande à l'UFR une cotisation d'un montant de 155 euros. Cette organisation organise
des formations, des rapprochements et la collaboration scientifique entre les facultés de divers pays,
et fait beaucoup pour la francophonie. Il est donc jugé que la cotisation demandée est tout à fait
justifiée.

Approuvé à l'unanimité.

6 - Questions diverses
Pas de questions diverses.

_________________
MASMOUDI Inès
Téléphone : 06.30.04.97.89
Email : Masmoudi.ines@gmail.com
Facebook : Masmoudi Inès
avatar
Masmoudi Ines
Admin

Messages : 217
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 28
Localisation : Amiens

Voir le profil de l'utilisateur http://pcem2amiens.free.fr         http://dcem1amiens.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum